NOS PIEDS !!

NOS PIEDS !!

Nos pieds

«Nos pieds ont d’autres fonctions que de nous permettre de tenir debout et de marcher.

Par les pieds nous sommes en contact avec le sol,

car ils captent les influences et les courants de la Terre et sont de bons récepteurs.

Ils sont en relation avec tout notre organisme : le système nerveux, le plexus solaire, le cerveau….

Les pieds forment, avec la tête, les deux pôles de notre corps : par la tête nous touchons le Ciel, et par les pieds nous touchons la Terre.

Chaque partie de notre corps est importante et contribue à notre évolution.»

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Prenez en soin par des séances de réflexologie plantaire régulières!!

Bien vivre l’automne !

Bien vivre l’automne !

Selon le calendrier chinois l’automne débute le 8 août pour prendre fin le 19 octobre

L’automne est une saison de transition, entre l’apogée de l’énergie et la période de repos,l’hiver. Les journées plus courtes, le temps moins clément et la nature qui ralentit peut engendrer des sentiments de mélancolie. En effet, cette période de transition que représente l’automne affecte aussi l’esprit. Vous pourrez vous sentir plus anxieux, inquiet ou stressé avec moins d’enthousiasme général. Dans ces conditions, il sera intéressant de pratiquer le fameux « carpe diem » en apprenant à vivre au jour le jour et de profiter pleinement du moment présent.

Une séance de réflexologie plantaire peut vous aider à passer sereinement cette saison.

Quelles sont les particularités de cette saison ?

Elément : le Métal

Organe de base : le Poumon

Viscère : Gros Intestin

Sécrétion : la Sécheresse

Couleur : le blanc

Organe de sens : la peau

Saveur : piquant

Emotion : la tristesse et la mélancolie

 » Le poumon « 

Le poumon gouverne le Qi et la respiration et il est responsable de l’air inhalé. C’est pour cette raison, mais également parce qu’il contrôle la peau, qu’il sert d’intermédiaire entre l’organisme et l’environnement extérieur.

C’est à lui que revient la mission de diffuser le Wei Qi, l’énergie défensive, entre la peau et les muscles. Cette énergie est nécessaire pour défendre le corps contre les attaques de « pervers climatiques » : le froid, le vent, l’humidité, la sécheresse et les maladies qui en résultent : rhume, grippe, rhinopharyngite, etc. Le Poumon gouverne également la peau, contrôlant l’ouverture et la fermeture des pores. C’est pourquoi avoir une alimentation adaptée permet d’augmenter ses défenses immunitaires !

Activite maximale du POUMON entre 3h à 5h

 » Le gros intestin  »

La principale fonction du Gros Intestin est de recevoir les aliments et les boissons transmis par l’Intestin Grêle. Après avoir réabsorbé une partie des liquides, il excrète les selles.

Activite maximale du GROS INTESTIN de 5 à 7 heures

 

 » Les déséquilibres éventuels  »

Les déséquilibres énergétiques se retrouvent tant au niveau respiratoire qu’au niveau du transit intestinal

Des conditions fréquentes comprennent les rhumes à répétition, la pâleur, les problèmes de peau, la constipation, la colite, les épaules voûtées et refermées, la respiration courte, les essoufflements, le souci des choses matérielles du quotidien

L’incapacité à accepter l’imprévu et à lâcher prise provoquent un certain nombre de déséquilibres énergétiques du poumon et du gros intestin, les deux organes liés à l’élément métal. Le poumon et le gros intestin étant les organes en lien avec le monde extérieur, ces déséquilibres s’accompagnent souvent d’une sociabilité difficile et d’un caractère quelque peu casanier.

 » Mes conseils pour l’automne « 

En plus de passer sereinement cette saison automnale, les conseils qui suivent permettent de préparer l’hiver et la saison du Rein. En effet, durant l’automne, le Rein, réserve d’énergie vitale, commence à se recharger.

  • S’aérer l’esprit et les poumons

L’automne est la saison des bilans. A la rentrée, on a tendance à vouloir repartir de bon pied, ranger, organiser son intérieur comme sa vie. Il en résulte une intériorisation, néfaste pour un esprit sain dans un corps sain. Pour ne pas déprimer, il est important de lâcher-prise en sortant dans la nature et en s’oxygénant. Accordez-vous des moments en lien avec la nature comme des balades en forêt, du jardinage…

S’oxygéner est essentiel pour votre esprit, mais aussi pour votre Poumon ! En plus de prendre l’air, vous pouvez pratiquer des exercices de respiration (mon astuce : l’application pour smartphone RespiRelax), du Qi Gong ou du Yoga.

Il est aussi recommandé, selon la médecine chinoise, de dormir un peu plus : une demi-heure de plus par nuit. Si vous faites attention et restez à l’écoute de votre corps, vous pourrez remarquer qu’il vous oriente naturellement vers plus de temps de récupération et de repos.

  • S’alimenter en accord avec la saison

Une alimentation en accord avec la saison permettra d’éviter les refroidissements, rhumes, grippes et autres bronchites, ainsi que diverses autres pathologies de type intestinales comme les inflammations ou la constipation. Il est important de privilégier une alimentation locale. La couleur de l’automne est le blanc, cette couleur est prédominante dans les aliments recommandés :

  • Bougez !

Pour éviter les baisses de tonus et de moral, pratiquez une activité physique par jour : marche rapide, course à pied, vélo… 10 minutes au quotidien suffisent, cela fera monter votre rythme cardiaque et vous vous sentirez mieux. N’hésitez pas à vous aider de la phytothérapie ou de la pharmacopée chinoise pour vos baisses de tonus : le ginseng, la gelée royale sont de très bons alliés pour contrer la fatigue générale.

Il faut, pour se vêtir, tenir compte des variations de température et observer le principe suivant : ne pas s’habiller trop chaudement dès les premières fraicheurs, en prévision d’un brusque retour de chaleur.

Envie d’une séance pour vivre sereinement cet automne ? Contactez moi en cliquant ici

Enregistrer

La Réflexologie Plantaire, une aide précieuse pour sortir de la Dépression!

La Réflexologie Plantaire, une aide précieuse pour sortir de la Dépression!

Il est important de savoir que la dépression peut atteindre tout le monde, il n’y a pas de personne plus vulnérable qu’une autre.

Elle peut être déclenchée par un évènement particulier ou ponctuel de la vie, ou tout simplement s’installer insidieusement  petit à petit chaque jour dans notre quotidien.

Elle se caractérise dans un premier temps par un manque d’entrain incommensurable, l’envie de se réfugier au fond de son lit en inhibant tout type de projet.

Viennent ensuite des pensées obsessionnelles, des troubles de l’humeur, troubles digestifs, un sommeil perturbé souvent transformé peu à peu en insomnie, des pertes de désirs généralisées, appétit perturbé….

Ce ralentissement physique nous conduit peu à peu vers l’isolement ce qui renforce d’autant l’état dépressif.

 

La dépression saisonnière est reconnue comme une vraie maladie.

Plus on s’éloigne de l’équateur et plus le pourcentage de personnes touchées augmente car le manque d’ensoleillement y fluctue davantage au cours d’une année. En France, on peut estimer entre 3 et 8% le nombre de personnes souffrant de dépression saisonnière. En raison de facteurs hormonaux, les femmes sont plus sensibles aux variations d’ensoleillement que les hommes.

Les premiers symptômes apparaissent aux alentours de 25 – 30 ans et dans 4% des cas, la maladie touche des enfants et des adolescents particulièrement sensibles à l’exposition à la lumière.

A noter qu’il existe également une dépressions saisonnière estivale durant les mois de forte chaleur pour laquelle il n’existe aucun traitement  spécifique.

Symptômes

La dépression saisonnière est répertoriée dans le DSMIV TR 2000 comme « un épisode dépressif récidivant durant l’hiver, en l’absence de facteurs de stress saisonniers, avec une rémission complète en période estivale« .

Elle débute le plus souvent en octobre jusqu’en mars mais surtout durant les mois de novembre, décembre et janvier. Elle est marquée par l’existence de symptômes atypiques qui se manifestent toujours à la même période et disparaissent progressivement au printemps ou spontanément durant un voyage sous le soleil :

  • fatigue importante et état de somnolence diurne.
  • sentiment de tristesse et d’abandon, irritabilité, perte d’intérêt et manque d’initiative.
  • augmentation du stress ce qui peut engendrer des comportements de compensation (alcool, aliments sucrés) pouvant entraîner une prise de poids.
  • troubles importants de la concentration, baisse de productivité aux études ou au travail.
  • besoin accru de sommeil
  • baisse de la libido
  • tendance à s’isoler

La lumière joue un rôle important dans la régulation de l’horloge biologique interne qui contrôle plusieurs fonctions du corps comme les cycles d’éveil et de sommeil ou encore, la sécrétion de la sérotonine qui régularise l’humeur et gouverne la production de mélatonine responsable des cycles éveil/sommeil. Les dérèglements hormonaux peuvent être suffisamment importants pour générer des symptômes de  dépression.

Physiologie

Ainsi, les rythmes biologiques font partie de notre vie quotidienne et permettent le fonctionnement normal de notre organisme. L’horloge biologique gouverne notre sommeil, notre activité physique et intellectuelle, notre mode alimentaire, notre sexualité et permet surtout leur espacement dans le temps. Le rythme le plus fréquent est le rythme circadien, il dure en moyenne 24 heures.

La localisation précise de l’horloge biologique est située dans l’hypothalamus, une autre a été identifié dans l’épiphyse ou glande pinéale qui sécrète la mélatonine. Certains de ses neurones ont une origine commune avec les photorécepteurs de la rétine des yeux.

La glande pinéale joue un rôle de transduction qui convertit le rythme imposé par le noyau suprachiasmatique en message hormonal sous forme de mélatonine.

La mélatonine appelée hormone du sommeil est l’hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques et de pratiquement l’ensemble des sécrétions hormonales chez l’humain. Elle ne peut être synthétisée que lorsque nous sommes dans l’obscurité avec un taux plasmatique maximal entre 2h et 5h du matin, ensuite elle diminuera progressivement. Outre sa fonction régulatrice du sommeil, elle est également considérée comme un antioxydant

La sérotonine permet la transmission de l’influx nerveux. Elle est libérée grâce au système nerveux parasympathique. Elle est impliquée dans la régulation de fonctions telles que la thermorégulation, les comportements alimentaires et sexuels, le cycle veille/sommeil, la douleur, l’anxiété ou le contrôle moteur.Elle est synthétisée le jour et la nuit mais n’est sécrétée que la nuit pour former la mélatonine.

Une carence en sérotonine provoque :

  • insomnie
  • dérèglements hormonaux divers
  • dépression
  • vieillissement accéléré
  • manque de résistance aux infections

Mesures préventives de la dépression saisonnière

  • luminothérapie, sortir de chez soi au moins une heure par jour, laisser entrer la lumière chez soi (miroirs), utiliser des réveils simulateurs d’aube, pratiquer des exercices physiques à l’extérieur pour permettre un renforcement des défenses immunitaires, utiliser une lampe d’intensité lumineuse de 10 000 lux le matin durant 30 minutes.
  • alimentation, consommer des aliments riches en acides gras oméga-3, oméga-6 et magnésium; Ne pas hésiter à prendre un magnésium marin car assimilation profonde et durable, durant un mois minimum. Sels de nigari, fruit de mer, mélasse, cacao, céréales, épinards, abats, sarrasin, amandes, noix et bananes.
  • millepertuis.

La réflexologie plantaire, un traitement préventif, curatif et palliatif

Lors d’une dépression saisonnière, la première étape incontournable du soin en réflexologie plantaire  aura pour objectif de stimuler les organes et viscères permettent d’accélérer le pouvoir d’élimination des toxines par le corps en ouvrant, en relançant et en débloquant les voies énergétiques via le carrefour yin/yang. Le corps est ainsi prêt à recevoir le soin.

La seconde étape viendra contacter l’axe essentiel de notre bien-être : la colonne vertébrale. Elle entoure la moelle épinière, soutient le crâne contenant le cerveau et sert de point d’appui aux ceintures scapulaires et pelvienne. L’objectif étant de faire l’état des lieux pour localiser les troubles organiques (tensions, troubles digestifs, diaphragme hypertendu ou orthocrânien souvent trop sensible). Les parties surchargées en toxines seront nettoyées, les toxines seront alors éliminées par l’organisme (émonctoires).

Le système nerveux végétatif dirige l’ensemble des phénomènes nécessaires à la vie (homéostasie, fonctionnement de nos glandes, de nos viscères, etc…), il n’est pas soumis à l’influence de notre volonté. La dépression saisonnière naît d’un déséquilibre lié à un dérèglement du système nerveux végétatif. L’objectif de ce trajet est de rééquilibrer le système nerveux en sollicitant le système parasympathique qui favorise le repos et le système orthosympathique qui favorise l’activité afin d’harmoniser le corps.

Une activation et un rééquilibrage des sécrétions hormonales (mélatonine et sérotonine) est là aussi essentiel dans le traitement de la dépression saisonnière par la réflexologie plantaire. L’objectif secondaire est là de réguler l’horloge biologique interne et l’humeur, retrouver un bon sommeil, un comportement alimentaire et sexuel harmonieux et serein ainsi qu’un état émotionnel stable.

Le dernier objectif visé durant ces soins est  la détente du corps
Les toxines de l’organisme seront éliminées lors du drainage lymphatique.

La séance de soin se terminera par la détente des zones de tête et de l’ensemble du pied, le mouvement sera lent et chaleureux, les mains se veulent bienveillantes et enveloppantes. Une synergie d’huiles essentielles et une huile harmonisante seront utilisées pour potentialiser les effets de la séance de soins. La technique de visualisation et une respiration adaptée accompagneront cette relaxation.

Il sera tout naturellement opportun de préserver une stabilité énergétique dans le temps, de maintenir une bonne circulation des flux d’énergie et stimuler régulièrement les zones en cas de besoin. Le nombre de séances sera défini par le praticien avec le consultant.

* Ces prestations ne sont pas d’ordre médical et ne prétendent en aucun cas se substituer à un acte médical ou des prescriptions de médicaments

Vivre en toute sérenité la chaleur de l’été

Vivre en toute sérenité la chaleur de l’été

Voila l’été…

Nous entrons ce 6 mai dans la saison du cœur, l’été énergétique, alors qu’officiellement, l’été débutera avec le solstice le 21 juin.

Pour beaucoup l’été est synonyme de vacances et de repos, c’est aussi le moment idéal pour faire le « plein ».
En effet,  Le  soleil, l’abondance de lumière, de chaleur, et  de fruit et légumes frais nous permettent de recharger nos batteries, Le moment idéal pour faire profitez votre corps d’ une séance de Réflexologie Plantaire !!! Suivez ce lien : http://ghislaine-fouville.fr/reflexologie-plantaire-chinoise/

Quelles sont les particularités de cette saison ?

Elément : le feu

Organe de base : le cœur

Viscère : Intestin Grêle

Sécrétion : la sueur

Couleur : le rouge

Organe de sens : la langue

Saveur : amer

Emotion : la joie

Le Coeur, maître du corps et de l’esprit

Le cœur est « l’empereur », il est le maître de tous les autres organes. Il gouverne la circulation sanguine et fait circuler le Qi dans le corps avec une sensation de légèreté et de plénitude

Le cœur abrite l’esprit (shen). Il est donc intimement lié à l’activité mentale, la conscience, la mémoire, la pensée et le sommeil. Si le Cœur est vigoureux et le sang abondant, l’activité mentale est normale, la vie émotionnelle équilibrée, la conscience claire, la mémoire bonne, la pensée vive et le sommeil satisfaisant.

 

Le méridien du cœur est au maximum de son activité entre 11H00 et 13H00. Son rôle est d’aider à adapter les conditions internes du corps aux stimulations externes. Il est en lien avec l’émotivité et contrôle la distribution du sang tout en régularisant le fonctionnement de tout le corps par son action sur les cerveau et les 5 sens. Comme il est en relation avec la langue, il permet de distinguer les saveurs.

Il est le maître des organes et du psychisme. Tout déséquilibre du méridien du cœur rejaillit sur tous les autres méridiens.

Toute modification de la circulation sanguine indique une modification de la circulation de l’énergie du méridien du cœur.

Que pouvons nous faire pour aider notre corps à passer cette saison ?

La chaleur disperse le Qi, l’énergie. Chaque geste nous demande un effort plus grand et plus d’énergie. Le cœur est également plus sollicité, car afin de réduire la température du corps, il accélère le rythme cardiaque. Il est donc recommandé de prendre du repos en été.

En été, il est important d’adapter ses activités en fonction de la température extérieure. Il ne serait pas raisonnable, par exemple, de faire son footing en  pleine chaleur et  d’éviter une activité intense à l’heure d’énergie maximale du cœur entre 11 et 13h

Si le soleil, on le sait favorise grâce aux rayons ultraviolets, la synthétise de la vitamine D par la peau et ainsi la fixation du calcium aidant à renforcer les os et les dents… il ne faut pas en abuser au risque d’attraper « coup de soleil », insolations, coups de chaleurs, ou déshydrations.

La chaleur a comme caractéristique de  » disperser le Qi  » (l’énergie), rendant l’organisme beaucoup plus fatigable.
En effet, dès que la température s’élève un peu trop, le moindre effort nous demande plus d’énergie, et nous rends apathique.

D’ailleurs, si on part en vacances pour se reposer, on évitera les siestes en plein soleil, qui loin de nous recharger épuisent notre organisme.

De plus, quand il fait chaud, le Cœur est plus sollicité et plus fragile, car pour réguler la température corporelle, il accélère le rythme cardiaque.
Les personnes affaiblies, ou souffrant de troubles cardiovasculaires devront donc autant que possible se protéger de la chaleur
Notons aussi que les personnes âgées et les jeunes enfants restent très sensibles à la déshydratation.

Vous aurez donc compris l’importance de profiter des beaux jours, tout en évitant la surchauffe.

L’été, c’est le temps de la maturité, lorsque les fruits sont prêts à être cueillis. L’énergie atteint son activité maximale Les aliments à inclure dans son repas sont les fruits et légumes de saison, plutôt yin (froids): courgette, tomate, pamplemousse, pastèque, menthe, kiwi, melon, asperge, aubergine, concombre, épinard, radis, pastèque, fruits rouges etc…(liste non exhaustive).

Pour les boissons, il est déconseillé de boire des liquides glacés pendant le repas, car cela éteint le feu alimentaire et entraine une mauvaise digestion et assimilation des aliments. Buvez plutôt des boissons à température ambiante, avant et après les repas.

Vous souhaitez prendre un rendez vous de réflexologie plantaire pour booster votre organisme, alors n’hésitez plus cliquez ici pour me contacter

Je vous souhaite un bel été à tous…

Enregistrer

Enregistrer

La Réflexologie, une solution aux problèmes de constipation!

La Réflexologie, une solution aux problèmes de constipation!

Le trouble de la constipation est un dysfonctionnement très répandu, pour ne citer que la France : environ 1 personne sur 5 est touchée par ce trouble, avec une fréquence plus élevée chez les femmes (80%) et les personnes âgées.

On considère qu’il y a constipation lorsque l’on va à la selle moins de 3 fois par semaine sur une période longue. On parle de chronicité lorsque le trouble dure depuis au moins 6 mois.

Causes

Les causes peuvent être diverses, allant du manque d’activité physique aux mauvaises habitudes alimentaires, de traitements médicamenteux à des contraintes professionnelles, du stress à une mauvaise hydratation…

Les causes les plus fréquentes sont les suivantes :

-Déficit en fibres: Une alimentation déséquilibrée trop riche en graisse ou trop épicée, une consommation excessive de féculents et de farineux (pomme de terre, riz),  certains aliments tels que le chou, les viandes en sauce, les œufs frits, les bananes, le coing, le chocolat, ou le thé noir…

-Déficit hydrique ou le fait de boire en quantité insuffisante, ainsi que les boissons gazeuses, les sodas, les jus de fruits sucrés et les vins cuits constipent.

-Le manque d’exercice physique (la sédentarité, les voyages)

-L’âge : les personnes âgées sont plus sensibles à la constipation

-Le stress, le manque de temps, la rétention volontaire malgré l’envie d’aller à la selle.

-Les laxatifs. La prise régulière de laxatifs peut créer une accoutumance de l’intestin et augmente le risque de constipation.

-les laitages de vache…..

Les signes et symptômes

On peut se dire constipé si l’on a 2 des symptômes suivants :

-moins de trois selles par semaine

-des selles dures

-une sensation de blocage rectal

-l’impression d’une évacuation incomplète

-Des douleurs abdominales intenses

-une alternance de constipation et de diarrhée

-des douleurs rectales

Les massages

Le constipé doit pratiquer sur lui-même des massages abdominaux, Placez les paumes de vos mains l’une sur l’autre en partant de la partie droite de l’abdomen, pour remonter jusqu’aux côtes inférieures, puis, de là, vers le côté gauche pour redescendre ensuite le long du flanc gauche jusqu’à l’aine.

Quelques petits conseils d’hygiène que chacun pourra adapter en fonction de sa propre expérience et de son ressenti :

  • Avoir une alimentation riche en fibres (légumes verts, salade, fruits, céréales…) car  les fibres retiennent l’eau, augmentent le volume des selles, accélèrent le transit et stimulent les contractions de l’intestin.
  • ​​Réduire les crudités, les boissons gazeuses et froides, les farines cuites, les fritures, les graisses, les laitages, les grillades, l’alcool…
  • Boire beaucoup de liquide (eau, thé, jus de fruits frais)
  • Prendre plaisir à se mettre à table, à horaires réguliers, manger dans le calme et prendre le temps de mastiquer
  • Ne pas se retenir d’aller aux toilettes, favoriser l’intimité et le temps que l’on y passe
  • Pratiquer une activité physique
  • On peut penser à la vitamine B6 en cas de stress

La réflexologie plantaire : c’est LA solution !

En réflexologie, nous pouvons obtenir de bons résultats sur ce type de trouble en y associant bien sûr une hygiène de vie adaptée. L’intérêt de cette technique est qu’elle permet une individualisation du soin. Elle va relancer la circulation d’énergie, d’où l’intérêt de faire des séances régulièrement pour éviter les « blocages ». Selon l’ancienneté du trouble, on préconisera environ 4 à 8 séances.

 En médecine traditionnelle chinoise, le gros intestin est associé au poumon. L’énergie est particulièrement active au niveau du gros intestin entre 5 et 7h le matin, période s’avérant favorable à l’élimination des déchets. Il gère aussi la peau, l’immunité et le système respiratoire, il est sensible à la sècheresse, aux séparations ou pertes, à la saveur piquante et à la tristesse.

Selon les cas de constipation,  on peut également se diriger vers des séances de thérapies brèves selon l’origine du trouble. On sait que dans certains cas, ce phénomène de constipation peut être favorisé par une volonté de figer une situation, de retenir les choses, le fait d’avoir des difficultés à accepter certains changements. Il faudrait alors s’autoriser à changer, à évoluer, à accepter les changements de vie et s’y adapter, s’autoriser à changer ses rituels, ses modes d’activités et de réflexion. A l’image du gros intestin dont le rôle est d’éliminer ce dont le corps n’a pas besoin et qui de ce fait retient.

* Ces prestations ne sont pas d’ordre médical et ne prétendent en aucun cas se substituer à un acte médical ou des prescriptions de médicaments.

Une Réflexologie plantaire à chaque saison !

Une Réflexologie plantaire à chaque saison !

La Médecine Chinoise considère le corps et l’esprit comme un tout, tant sur le plan psychologique que physiologique. Son objectif est de maintenir l’harmonie de l’énergie aussi bien à l’intérieur du corps qu’avec les éléments extérieurs.

La santé est la capacité de l’organisme à pouvoir affronter les agressions externes et internes. Chaque individu est unique et a une réaction différente.

Un bilan saisonnier permet un ré-équilibrage énergétique. La Médecine Chinoise conseille de faire ce bilan aux changements de saisons en période Terre pour maintenir l’harmonie énergétique.

Dates des saisons chinoises 2018
Printemps : 4 février
Été : 5 mai
Automne : 7 août
Hiver : 7 novembre

Ainsi, il n’y a pas quatre mais cinq saisons, basées sur la théorie des « cinq mouvements »

  • Le calendrier énergétique comprend 4 saisons de 72 jours :
    Printemps : mouvement Bois
    Été : mouvement Feu
    Automne : mouvement Métal
    Hiver : mouvement Eau
  • Entre chaque saison, une intersaison de 18 jours correspondant au mouvement « Terre » qui se divise en 2 périodes.
    – 9 jours de désamorçage de la saison précédente
    – 9 jours d’amorçage de la saison suivante.

Le printemps commence ainsi autour du 4 février, ce qui peut nous sembler étrange par rapport à notre printemps le 20 mars. En fait ce que nous considérons comme le début du printemps est pour les chinois l’apogée du printemps. La tradition chinoise ne s’en tient pas à ce qui est visible et en effet, on peut observer dès le début février les premiers signes de la montée de l’énergie du printemps à travers les toutes premières pousses de bourgeons… Ce mouvement de montée de l’énergie printanière est actif de manière peu visible et peu palpable, mais il est bien là.

5 saisons pour un cycle qui tourne rond

Les intersaisons « Terre » sont un moment de transition et d’adaptation au mouvement suivant, à la saison suivante. En médecine chinoise, les organes associés à la « terre » sont la Rate-Pancréas et l’Estomac tout deux associés en un couple dont le rôle sera de nourrir le corps. Ainsi, d’un point de vue des saisons, ce retour à la terre peut être vu comme un mouvement de ressourcement ; se régénérer avant de passer à l’étape suivante.
C’est pourquoi il est recommandé dans un objectif de préservation de la santé de consulter un praticien de médecine chinoise pendant ces périodes d’intersaisons afin d’accompagner le corps dans cette phase de transition.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour vous ré-équilibrer….A bientot